Réserve naturelle de l’Allier

Dans la vallée de l’Allier, la rivière a donné au département son charme idyllique. Au sud de Moulins, la réserve naturelle de la vallée de l’Allier s’étend sur 21 kilomètres. Cette zone est gérée par l’ONF (State Forest Management), les activités sont gérées par la LPO (protection des oiseaux) et est ouverte aux visiteurs. Suivez simplement les itinéraires marqués avec des tableaux thématiques.

Plus de 250 espèces d’oiseaux ont été examinées. Autant qu’en Camargue. Quelques espèces rares et remarquables: la petite sterne, le héron cendré, le héron cendré d’Amérique du Sud, le balbuzard pêcheur et le guêpier d’Europe avec ses plumes colorées.

Le paysage du Bourbonnais, inchangé depuis des siècles, est une mosaïque de champs verdoyants entre haies vivantes, les Combrailles rocheuses, entouré du Cher, de la Sologne Bourbonnaise et de la vallée de la Besbre, avec des zones protégées pour les oiseaux.

Entre la Loire et l’Allier, « Les Bois Noirs » et « Les Monts de la Madeleine » forment les montagnes du Bourbonnais. Les collines arrondies et les pointes rocheuses dominent les vertes vallées de chênes, de châtaigniers, de hêtres, de pins et de bouleaux. Ils offrent de nombreuses options pour les excursions à cheval, en VTT ou à pied. 400 kilomètres de sentiers balisés permettent aux promeneurs de découvrir l’incroyable nature. Le Puy du Montoncel culmine à 1 287 mètres et offre une vue à couper le souffle. La Loge des Gardes, petite station de ski en hiver, accueille les amateurs de sports de glisse en été.

Au nord-ouest se trouve la forêt de Tronçais, l’une des plus belles régions forestières de France. Cette grande forêt de chênes de 11 000 hectares comprend également des hêtres et des charmes. Les troncs de 40 mètres de haut placent le dais sur la hauteur des cathédrales. La forêt a été traversée par César et réhabilitée par Colbert. De nombreuses rivières jaillissent sous les feuilles: environ 40 sources ont été enregistrées. Certains chênes ont 350 ans. Le chêne carré serait né vers 1630. Le Wachter, d’une taille de 6,55 m, est sans aucun doute l’un des plus vieux chênes enregistrés. Les Gémeaux auraient 403 ans et proviendraient d’un seul moignon! Un total de 19 arbres remarquables ont été indiqués.

image
image
image